Cameroun – Commerce équitable : La ville d’Ébolowa s’engage activement.

0
70

La 6ème édition de la semaine du commerce équitable s’est refermée à Ébolowa, le 07 Octobre 2022. Une apothéose qui a permis d’accentuer et de valoriser les produits locaux, pour mieux lutter contre la pauvreté.

La démarche équitable est sur la bonne voie dans la Région du Sud. C’est l’engagement du Maire de la ville d’Ébolowa, ainsi que celui de l’ensemble des acteurs, à faire vivre le commerce équitable, à travers des activités axées sur le respect des bonnes pratiques du commerce équitable. La promotion de cette tendance du commerce international dans la région du Sud en général et dans la ville d’Ebolowa en particulier, rencontre de ce fait une adhésion populaire.

Pour Jean Richard Mvondo Eya, le premier adjoint au Maire de la ville d’Ébolowa : « nous voulons améliorer notre production que nous voulons transformer par après. Vous savez que c’est la transformation qui donne la plus value dans le commerce ».

En ce sens, le Commerce équitable est un défi pour la ville d’Ébolowa. D’années en années, la ville d’Ebolowa manifeste son attachement à ce label qu’est le commerce équitable. La détermination, l’engagement militant, la ferveur et la rigueur des autorités et des populations, dénotent de ce que le commerce équitable constitue une voie d’avenir pour la capitale régionale du Sud.

Le train est sur les rails, l’enjeu étant de développer l’économie locale, à travers l’élaboration d’un système local de certification du cacao produit à Ebolowa.

Faire la promotion de la ville d’Ebolowa

À Ebolowa, le commerce équitable prend les allures d’un vaste mouvement social. Au-delà de l’option de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des producteurs et de la dynamisation de l’économie locale, l’idée de renvoyer une belle image de la ville d’Ebolowa à l’international, reste une préoccupation majeure pour le Maire de la ville.

Le commerce équitable constitue également une réponse efficace à la politique d’import – substitution, à laquelle le Cameroun a souscrit.

Par l’entremise du cacao choisit comme modèle les acteurs du commerce équitable donnent un sens à la volonté du « produire ce qu’on consomme et consommer ce qu’on produit ».

Selon Jean Richard Mvondo Eya : « notre détermination c’est que, le producteur d’Ebolowa vive vraiment de son travail et qu’il vende son cacao par exemple au juste prix. Nous voulons être autosuffisants dans ce secteur-là ».

C’est donc suffisamment clair pour tous, la ville d’Ebolowa tend à devenir une référence en matière de commerce équitable dans le monde entier. Et ce n’est plus qu’une question de temps.

Consty Zang

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.