Cameroun – Entrepreneuriat : Opération de renforcement des capacités des acteurs de l’économie sociale.

0
110

La remise à niveau des capacités managériales, entrepreneuriales et financières des acteurs de l’économie sociale, a fait l’objet de la rencontre entre les responsables du ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, les formateurs et les participants venus des régions du Sud et du Centre, le 17 octobre 2022, dans la salle de conférence du centre international de l’artisanat de Yaoundé.

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs de l’économie sociale qui s’est ouvert le 17 octobre 2022, sous la présidence du ministre, Achille BASSILIKEN III, visait à consolider les acquis des réseaux locaux de l’économie sociale, en vue de contribuer à la réduction de la pauvreté dans les zones d’intervention de l’économie sociale, en intégrant les hommes, les femmes et les jeunes dans les chaînes de valeurs et de production.

Dans son propos liminaire, le patron de l’économie sociale camerounaise, Achille BASSILIKEN III, a réitéré aux participants : « La volonté du président de la République, Paul Biya, à engager le chantier du développement économique et structurelle du Cameroun. Et dans le cadre de la mise en branle de ce processus, la stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30), vise à renforcer à plusieurs égards la gouvernance économique du Cameroun, pour mobiliser ainsi toutes les ressources internes allouées au développement. Autrement dit, il s’agit de mobiliser tous les acteurs, toutes les énergies, afin qu’elles puissent profiter à tous ».

Lors de cette rencontre, il a été souligné le rôle de la stratégie nationale de promotion des filières conventionnelles qui mettent l’accent sur le développement des chaînes de valeurs, dans le but de renforcer la sécurité alimentaire et augmenter les revenus des populations rurales.

Plus de doute, l’ambition ici est de mener une révolution agricole avec pour objectif de réduire considérablement la pauvreté en milieu rural, à travers la hausse de la productivité par une intensification des activités agro-industrielles et la modernisation des exploitations agricoles tirées par la demande des industries agro-alimentaires.

À titre illustratif, l’agriculture étant un secteur stratégique de croissance, elle participe selon les statistiques à 20% en moyenne au produit intérieur brut (PIB), à 21,5% aux recettes d’exportation, à 15% aux recettes de l’État, en fournissant en outre près de 70% des emplois. D’où les enjeux portés sur ce secteur après diagnostics.

De manière concrète, l’atelier de deux jours qui s’ouvre à Yaoundé, et qui va s’étendre sur l’ensemble des régions, a pour objectif d’optimiser les potentialités agricoles, de contribuer à l’ouverture des marchés extérieurs, et à leurs appropriation par les acteurs que sont les femmes et les jeunes ruraux, afin d’impacter le tissu local de production et de confirmer la politique d’import substitution, pour promouvoir le made in Cameroon.

Pour le ministre, Achille BASSILIKEN III : « Nous organisons cet atelier de renforcement des capacités managériales, entrepreneuriales et financières des acteurs des réseaux de l’économie sociale à la faveur de la loi-cadre N°2019/004 du 25 avril 2019 relative au développement de l’économie sociale de notre pays, qui a été promulgué par le chef de l’État en avril 2019. Nous avons entrepris d’accélérer le processus d’organisation des acteurs de l’économie sociale autour des réseaux et c’est d’ailleurs dans ce cas-là qu’un décret a été pris par le premier ministre, chef du gouvernement. Et aujourd’hui nous avons en fait cette fusée à trois étages qui concerne le réseau de l’économie sociale. Nous avons des réseaux locaux de l’économie sociale au niveau des communes, des réseaux départementaux de l’économie sociale et des réseaux régionaux de l’économie sociale ».

Gervais Fredy MEMANA

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.