Conseillers Régionaux Jeunes : Les 90 pionniers de l’Extrême-Nord prêtent serment.

0
274

La cérémonie a été présidée ce 14 novembre 2022 au cercle municipal de Maroua dans la région de l’Extrême-Nord par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou.

D’entrée de jeu, le membre du gouvernement s’adressa aux 90 nouveaux promus en ces termes « Chers Conseillers Régionaux Jeunes, en vous félicitant pour votre participation active à la formation à laquelle vous venez de prendre part, je voudrais, à la suite de Monsieur le Président du Conseil Régional, vous rappeler que vous êtes des pionniers et devez être fiers d’avoir été choisis parmi tant de candidats pour exercer ce volontariat actif. Vous constituez le tout premier conseil régional du Cameroun. L’histoire retiendra que vous êtes celles et ceux qui auront été choisi(e)s pour donner l’exemple d’une jeunesse active et engagée, pour imaginer des actions de développement, au moment où les jeunes sont exposés à des maux tels que la drogue, le tabagisme, les Ist et le Vih. Votre mission d’un (01) an auprès du Conseil Régional de l’Extrême-Nord est un moment au cours duquel vous aurez à contribuer activement au développement de la Collectivité par votre don de soi, le partage de vos expériences respectives et le dialogue intergénérationnel. Vous aurez également à exercer votre leadership et votre capacité à proposer des projets, en respectant le nécessaire débat citoyen entre vous pour choisir les meilleures idées à mettre en œuvre, sous l’autorité de l’exécutif régional, des Conseillers Régionaux seniors et de l’administration de la Région. Vous êtes d’abord et surtout des volontaires. Cela signifie que vous avez choisi Librement de consacrer votre temps, votre énergie, votre intelligence, votre patience et votre créativité au service de l’épanouissement collectif, sans en attendre une rémunération, tel que vous venez d’en prendre l’engagement par la lecture puis la signature de votre serment ».

Debouts, les mains droites levées vers le ciel, les nouveaux Conseillers Régionaux Jeunes ont dans ce sens prêté serment. « Me référant aux dispositions de la Charte éthique et déontologique, endossée par mes soins, Je m’engage sur l’honneur : à respecter scrupuleusement les lois et règlements de la République du Cameroun ; à nous abstenir de poser tout acte de nature à nuire à l’image du Cameroun, de la Région ou du dispositif des Conseils Régionaux Jeunes ; à mettre volontairement nos compétences et notre temps au service de notre région ; à nous soumettre aux exigences de formation et de renforcement des capacités programmés ; à nous acquitter avec dévouement, loyauté, probité et patriotisme, des missions et tâches à nous confier durant notre parcours ; à respecter l’obligation de réserve et de confidentialité, pendant et après notre séjour : ne divulguer, par quelque moyen de communication que ce soit, des informations issues des délibérations ou dont nous aurons connaissances, à l’occasion de l’exploitation des documents ou correspondances internes du Conseil régional ; à suivre les orientations et les conseils de nos parrains ; à nous conformer aux décisions de l’exécutif régional et du Conseil régional ; à être courtois vis-à-vis du personnel, des usagers et des partenaires de la Région; à nous abstenir de toute revendication de droit de propriété intellectuelle sur toutes contributions, propositions ou études, en rapport et à l’occasion des activités de la Région ; à considérer notre séjour comme un parcours volontaire et à ne revendiquer aucun salaire ; à restituer sans délai tout bien, matériel ou immatériel, mis à disposition dans le cadre du fonctionnement du dispositif, à la fin de notre mandat ; à éviter d’afficher nos convictions politiques et religieuses à l’occasion de notre mandat Régional », ont-ils récité en chœur.

S’agissant des différents défis qui attendent ces nouveaux, Mounouna Foutsou a fait mention des dégâts engendrés par la forte pluviométrie ayant touchée la région. « Vous avez ainsi l’opportunité de mettre en application les orientations de la Loi sur la promotion du Volontariat promulguée le 09 juillet 2021 par le Président de la République Son Excellence Monsieur Paul Biya, et qui promeut entre autres les valeurs de paix, de solidarité et de vivre ensemble. Et dans cette veine, le 08 novembre 2022, j’ai procédé, en compagnie de Monsieur le Gouverneur ici à mes côtés, au lancement du projet Eau’pportunites. Comme il est connu de tous, cette année, la forte pluviométrie a causé des inondations dans plusieurs de nos localités, faisant au passage, plusieurs victimes. Afin de transformer ce qui apparait comme une difficulté en opportunité pour nos populations, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, à travers le Programme National de Volontariat a lancé le projet Eau’pportunites. A titre d’exemple, la saison de pluies dure trois mois ici dans l’Extrême-Nord et avec des fortes pluviométries comme de cette saison, il est question d’encadrer les riverains à s’en servir afin de produire sur les 12 mois de l’année avec des cultures de saison et de contre-saison. Vous devez intégrer cette nouvelle vision afin d’être des véritables ambassadeurs auprès de vos communautés », indique le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique.

Francis Dourdjao

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.