Cameroun – Budget 2023 au ministère des travaux publics : Emmanuel Nganou Djoumessi sollicite 528,658 milliards de FCFA.

0
294


Face à la commission des finances de l’Assemblée nationale le 30 novembre 2022, le ministre des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a défendu son enveloppe budgétaire de l’exerce 2023, qui s’élève à 528,658 milliards de FCFA en autorisation d’engagement et à 491,458 milliards de FCFA en crédits de paiements. Suivant cette prévision, l’investissement représente 432,500 milliards de FCFA, tandis que le fonctionnement est estimé à 58,958 milliards de FCFA.


Suivant les précisions de l’ingénieur de l’Etat, l’enveloppe du Fonds routier est évaluée à 45 milliards de FCFA pour le compte de l’exercice 2023. Les dépenses courantes sont estimées à 13,958 milliards ; les salaires sont fixés à 5,115 milliards, les autres dépenses de personnel sont de 644 millions de FCFA, 702 millions sont réservés aux dépenses d’eau, d’électricité et de téléphone, alors que les biens et services sont de 7,3 milliards de FCFA.
Le ministre des travaux public, face à la représentation nationale, s’est montré assez convaincant, en soutenant son budget 2023, sur la base du bilan technique fort remarquable de son département ministériel, qui affiche au compteur, un total linéaire de 907,33 Km de routes à réceptionner d’ici le 31 décembre 2022. Sans compter avec l’achèvement des travaux d’aménagements résiduels portant sur les accotements, la signalisation et quelques éléments connexes qui resteront à finaliser. Il s’agit entre autres des routes, Tonga – Bafoussam (110,24 km) ; Olama -Bingambo (102,15 km) ; Mandjou – Akokan – Batouri (90 km) ; Mengong – Sangmelima (74 km) ; Foumbot – Bangangté (51,69 km) ; Melong – Bangem (16,9 km) ; Nsimalen – Mbalmayo – Ebolowa (87,5 km) ; Maroua – Mora (60 km) ; et la Boucle du Dja (64,3 km).


Pour mémoire, le budget 2022 du ministère des travaux publics s’équilibrait initialement en recette et en dépenses à la somme de 527,065 milliards de FCFA, avant de subir une réduction de 10,455 milliards de FCFA, le ramenant à 516,61 milliards de FCFA, suite à l’ordonnance présidentielle N°2022/001 du 2 juin 2022, modifiant et complétant certaines dispositions de la loi N°2021/026 du 16 décembre 2021 portant loi de finance.
Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.