Cameroun – 11 Février 2024 : Grand dialogue entre les Jeunes et les membres du Gouvernement.

0
172

À l’occasion de la 58ème édition de la fête de la jeunesse, le 11 Février 2024, plusieurs membres du Gouvernement camerounais, se sont rassemblés à l’amphithéâtre 300 du Minepat à Yaoundé, afin de répondre aux préoccupations soulevées par les jeunes.

Sous l’initiative du Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, L’objectif de cette rencontre était de promouvoir la mobilisation des jeunes, afin de garantir leur participation à l’import substitution, selon la politique du chef de l’Etat, en réponse ainsi aux différentes crises politiques qui se sont déroulées en occident ces dernières années ; et qui ont permis de relever une fois de plus le niveau de notre dépendance aux importations.

Près d’une dizaine de ministres ont participé à cette rencontre du 11 février 2024. Il y avait notamment, Bello Bouba Maigari, ministre du Tourisme et des loisirs ; Jacques Fame Ndongo de l’Enseignement supérieur ; Grégoire Owona du Travail et de la sécurité sociale ; Luc Magloire Mbarga Atangana du Commerce ; Achille Bassilekin III des Petites et moyennes entreprises ; Manaouda Malachie de la Santé publique ; et de Fuh Callistus Gentry des Mines, de l’industrie et du développement technologique ; sans oublier le ministre Mounouna Foutsou de la Jeunesse et de l’éducation civique.

À l’entame de ces échanges à coeur ouvert, la présidente du Conseil national de la jeunesse, Fadimatou Iyawa Ousmanou, a remercié le président de la République, Paul Biya, pour cette opportunité qu’il offre à la jeunesse de se retrouver, de se rassembler et de pouvoir donner sa voix dans la gestion des problèmes de la jeunesse en particulier et même de L’État en général.

Dans son discours, le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, a éclairé la conscience des jeunes au sujet de la carte jeune biométrique qui, selon lui, permet de promouvoir à la fois la production et la consommation. Et en ce qui concerne la diaspora, il rassure l’opinion publique de ce que son département ministériel les prend déjà en compte, à travers notamment le programme d’aide au retour et à l’insertion des jeunes de la diaspora ; ainsi que son sous-programme, Diaspora and local youth joint-venture ; qui accueillent ces jeunes, les connectent à leurs frères du terroir, afin qu’avec ceux qui connaissent le terrain, ils puissent développer le pays.

À la suite, les autres membres du gouvernement ont tour à tour pris la parole pour répondre aux préoccupations soulevées par ces centaines de jeunes.

Au terme de ces échanges entre les membres du gouvernement et les jeunes, le porte-parole du gouvernement, le Ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, donne raison au chef de l’État qui a permis une telle rencontre, favorisant ainsi un réel rapprochement de la jeunesse avec le gouvernement. Ensuite il a salué la présence massive des jeunes, la qualité de leurs questions et leur engouement lors de ces échanges. René Emmanuel SAD a terminé son allocution en encourageant les jeunes à se rapprocher davantage des différents départements ministériels, pour être au fait des nombreuses initiatives mises sur pied en leur faveur. Par ailleurs, il annonce que le gouvernement envisage dès lors, plusieurs autres rencontres de cette nature avec la jeunesse, au courant de cette année 2024.

Francis Dourdjao

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.