Cameroun – Carrefour du vire ensemble : Le ministre Mounouna Foutsou à Maroua.

0
579

En visite de travail à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord, le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, en a profité pour assister au Carrefour du Vivre ensemble camerounais (CVEC), organisé à l’esplanade du Lamidat de Maroua.

Le Carrefour du Vivre ensemble dans la capitale régionale revêt une forte charge symbolique. Maroua détient le statut de ville cosmopolite, car carrefour des cultures et des communautés du septentrion au Cameroun. La diversité de la région de l’extrême Nord se reflète par la présence de nombreux groupes ethniques : Peuls, Arabes Choas, Mofou, Mafa, Toupouri…etc

Ce CVEC a permis aux différentes communautés de Maroua et de la région, de mettre en avant leur culture respective à travers des chants, danses et mets traditionnels. Tout ceci donne un bon exemple du vivre-ensemble. Les communautés ont de ce fait exprimé leur attachement aux valeurs de paix, de tolérance et de cohésion sociale qui règnent à Maroua et dans l’Extrême-Nord. Un message d’unité et d’espoir malgré les turbulences provoquées par la secte islamiste Boko Haram.

Le Carrefour du Vivre ensemble à Maroua a aussi mis à l’honneur la jeunesse de la ville, à travers la remise de prix pour les gagnants des « Après-midis Jeunesse» . Des rencontres qui visent à sensibiliser les plus jeunes aux valeurs civiques et républicaines.

Il fallait la présence du Lamido de Maroua, autorité traditionnelle incontournable, pour donner plus de poids encore à cet évènement. Dans son mot de bienvenue, le Lamido s’est félicité du recul des exactions de Boko Haram dans la région. Il a exprimé sa gratitude au Président Paul Biya pour les efforts déployés afin de ramener la paix. Le Lamido s’est aussi engagé à promouvoir le vivre-ensemble harmonieux entre les différentes communautés sur ses terres.

Le Ministre Mounouna Foutsou à largement félicité ce CVEC, qu’il considère comme une véritable leçon de vivre-ensemble. Il a salué l’engagement des leaders communautaires, et leur capacité à transcender les différences. Le ministre a encouragé à multiplier ce genre d’initiatives dans toutes les chefferies de l’Extrême-Nord, les chefs traditionnels jouant un rôle clé dans la cohésion sociale à la base.

Par ailleurs, le Ministre a félicité la forte mobilisation de la jeunesse à cet événement. il les appelle tous à devenir les « porteurs de la paix » de demain, en allant sensibiliser leurs pairs.

A l’issue de cette journée riche en échanges, l’espoir renaît quant à l’amélioration de la situation dans cette région meurtrie. La voix des communautés et des jeunes a été entendue.

Francis Dourdjao

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.