Cameroun – Élections Cameroon : Voici le Plan stratégique 2024-2025.

0
302

Il a été présenté ce 21 décembre 2023 par le Président, lors de la quatrième session ordinaire du Conseil électoral d’Élections Cameroon,

Dans sa dynamique d’introspection permanente, afin d’accroître et d’améliorer la qualité du service, les politiques internes et les moyens d’action opérationnels, pour une plus grande crédibilité du processus de construction démocratique au Cameroun, Élections Cameroon a mis sur pied un plan stratégique pour la période 2024-2025.

Selon les prévisions du Président du Conseil électoral, Enow Abrams Egbe : « Notre Institution, d’année en année, s’est efforcé à travers une
introspection régulière, d’améliorer aussi bien les politiques internes
que les moyens d’action opérationnels, dans le but d’accroître le capital
de crédibilité du process de construction nationale de la démocratie.

C’est dans cet esprit qu’a été élaboré et soumis ce jour à notre examen
et à notre approbation, le Plan Stratégique d’Elections Cameroon pour la période 2024/2025.

En effet, considérant les nombreux enjeux électoraux qui pointent à l’horizon, l’engouement croissant des formations politiques ces derniers mois, ajouté à la mobilisation de la société civile, l’adoption d’un Plan Stratégique vient à point nommé restructurer notre feuille de route, réorienter nos objectifs stratégiques et opérationnels, et
suggérer des niches de ressources et moyens à mobiliser tant au plan
national qu’international, pour la mise en œuvre optimale et efficace
des activités du Conseil Electoral, des Structures d’Appui de la Direction Générale et des Démembrements territoriaux.

Cet outil de pilotage et d’évaluation stratégiques, élaboré sur fond
d’enseignements tirés de nos expériences du passé, devrait permettre
à notre Institution, je l’espère, de renforcer et consolider les acquis
politico-démocratiques, afin de rester à la hauteur des aspirations réelles et crescendo des acteurs du processus électoral et partant, de
nos concitoyens.

  • Honorables et Distingués Membres du Conseil Electoral,
  • Mesdames et messieurs,
    Comme vous le savez, les défis de la gouvernance démocratique sont
    nombreux et diversifiés. Il importe dès lors, de tenir compte du contexte dans lequel s’insère notre démarche et la stratégie envisagée
    pour faire face aux potentiels freins endogènes et exogènes, à la bonne exécution de nos missions régaliennes. C’est bien conscients de ces défis, que nous avons articulé le Plan Stratégique autour de onze (11) piliers essentiels, à savoir :
    1) accroître les capacités stratégiques de Suivi, de Contrôle et de
    Supervision du Conseil Electoral, et renforcer la Coopération institutionnelle avec les acteurs et partenaires clés tant au niveau
    national qu’international ;
    2) développer/mettre en place des outils et moyens électoraux
    innovants pour garantir la réussite des prochaines échéances électorales ;
    3) créer des conditions de travail propices à l’augmentation des
    performances et à la satisfaction du personnel ;
    4) garantir la viabilité financière de l’Institution à travers une utilisation prudente et rationnelle des ressources (mobilières et immobilières), pour une mise en œuvre complète et dans les délais
    des activités opérationnelles ;
    5) optimiser la communication et la sensibilisation électorales pour accroître l’engagement des acteurs, la confiance et
    l’implication des jeunes, des femmes, des minorités et des
    personnes vivant avec un handicap ;
    6) prévenir et atténuer les risques juridiques inhérents, et renforcer la sécurité juridique de l’institution ;
    7) redynamiser la recherche électorale et renforcer le monitoring des performances opérationnelles des Structures d’Appui de la Direction Générale et des Démembrements
    territoriaux ;
    8) renforcer et consolider la pratique du bilinguisme ;
    9) moderniser et sécuriser le système d’archivage et de
    documentation ;
    10) optimiser la gestion des stocks et assainir la situation du patrimoine et enfin ;
    11) renforcer la sécurité des personnes et des biens ».

En soulignant avec emphase les grands axes de ce plan stratégique, Enow Abrams Egbe invite le Directeur général des élections, Dr Érik Essoussè, au suivi rigoureux des activités planifiées et des indicateurs de performance inscrits dans cette stratégie, dans l’optique d’organiser beaucoup plus que par le passé des élections inclusives, transparentes et crédibles.

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.