Cameroun – An 39 du RDPC à Bangangté : Hon. Calvin Noukoua, Porte-parole des parlementaires et des élites Bangangté dresse le bilan des acquis du Renouveau.

0
202

« Mon allocution de ce jour anniversaire de notre grand parti, le Rdpc, est essentiellement basé sur la reconnaissance et les remerciements à notre président national, Son Excellence, Paul Biya, pour tout ce qu’il a fait et continu d’ailleurs de faire pour le Cameroun et général, mais pour le département du Ndé en général. Avec le président Paul Biya, le Ndé n’est plus comme avant. Tous nos 4 arrondissements sont raccordés par des routes bitumées. Aujourd’hui, chacun de nos groupements à Bangangté a ses propres établissements maternels, primaires et secondaires. Ainsi, nos enfants peuvent commencer la maternelle à Bangangté ; poursuivre ses études primaires, secondaires et supérieures à Bangangté, jusqu’à sortir ingénieur, comme SM le Roi de Bangang Fokam ; ou encore finir médecin, comme notre jeune conseiller municipal, Dr. Nana Desmond, pour ne citer que ceux-là. Notre grand champion ne nous a pas oublié pour les nominations à des postes clés de la République. Nous avons le Président du Sénat, le patriarche Marcel Niat Njifenji, 2ème personnalité du pays. Nous avons le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès ; le Secrétaire général du Ministère de Petites et moyennes entreprises, Tchana Joseph ; le Doyen Pr Wandji Georges de Bangoulap ; le Pr Nanjip de Bangang Fokam ; le Directeur général de la Sonatrel, Mbemi Nyakga Victor ; le DGA de la Sic, Menkam Noundjeu Faustin ; les Directeurs d’administrations centrales ; des Délégués régionaux et départementaux ; des coordonnateurs de projets, comme moi-même, votre humble serviteur. Nous sommes alors au 1er rang des bénéficiaires des bienfaits du renouveau. Oui ! Voilà pourquoi nous devons être fiers de retourner cet ascenseur à notre grand champion, le Président Paul Biya. Oui, en cette célébration du 39ème anniversaire du Rdpc, le message est clair : Mobilisons-nous tous comme un seul homme derrière la réélection de notre champion en 2025, afin que la vision ambitieuse du Cameroun stable, en paix, uni et émergent à l’horizon 2035 continue sereinement à se mettre en œuvre, pour le bien de tous. Pour cela, nous devons tous nous inscrire massivement sur les listes électorales, ouverte auprès d’Elections Cameroon ».

Propos recueillis par Samuel Bondjock.

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.