Cameroun – Antoine Olongo, chargé du Projet TB-PEC@2.0 de l’ONG FIS Cameroon : « Le traitement de la Tuberculose nécessite une bonne alimentation ».

0
171

Dans une dynamique d’éradication totale de la tuberculose à l’horizon 2030, l’ONG For Impact in Social health (FIS – Cameroun), a enclenché durant le mois de février 2024, son processus d’appui en denrées alimentaires et en produits de premières nécessités aux familles ayant des enfants touchés par la tuberculose.

Dans le cadre du projet TB-PEC@2.0 qui vise à réduire considérablement la tuberculose infantile, l’ONG FIS a remis à 46 familles d’enfants tuberculeux détectés à travers ce projet, un kit alimentaire en appui au traitement et à la prise en charge de ces derniers. Ce paquet minimum est constitué entre autres d’un sac de riz de 25 Kg, d’un bidon d’huile d’arachide de 5 litres, d’une boîte de lait Nido de 800 grammes, d’un seau de bouillie Tanty enrichie de 5 L ; et de quatre paquets de sucre en carreaux. Et selon leurs disponibilités, les familles sont passées au siége de l’ONG le mercredi 27 février et le 1er mars 2024, pour rentrer en possession de leurs dons.

Pour comprendre l’opportunité de cet élan de coeur, Antoine Olongo, Chargé du projet TB-PEC@2.0 à l’ONG FIS Cameroon explique : «La prise du protocole de traitement de la tuberculose nécessite une bonne alimentation car les médicaments engendrent une faim exacerbée. Par ailleurs, la tuberculose se trouve plus facilement chez les populations ayant déjà des conditions de vie assez difficiles et précaires. Participer à l’appui nutritionnel en fournissant ce kit alimentaire est pour nous un moyen de garantir l’observance».

Source Celcom FIS Cameroon

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.