Cameroun – Commune de Bangou : Une stèle érigée en mémoire de Mama Rosette Mboutchouang.


  • editeur
  • 9 mars 2024
  • 226

La cérémonie d’inauguration de la place Mama Rosette, au centre ville de Bangou, a eu lieu le 7 Mars 2024, sous la présidence de madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, accompagnée pour la circonstance du Gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine.

Rendant un vibrant hommage à son prédécesseur, Mama Rosette Mboutchouang ; et saluant chapeau bas toutes ses réalisations infrastructurelles qui ont contribuées à la transformation positive de la commune de Bangou, l’actuel Maire de la ville éponyme, Paul Sikapin, à prononcé le discours suivant : « Mesdames et messieurs, il me plaît de prendre ce jour à l’occasion de l’inauguration de la stèle de Madame Rosette Mboutchouang ; appelée affectueusement Mama Rosette ; et traditionnellement on l’appelait Mafeu Silikat de regrettée mémoire ; Maire de la Commune de Bangou de 2007 à 2014. Malheureusement elle nous a quitté pour l’éternité le 02 Octobre 2014.

Mesdames et messieurs, c’est grâce à l’arrivée de cette belle Dame, que la commune de Bangou à sonné la cloche de son développement durable. Elle était l’exemple du dynamisme féminin. Femme très forte, mais également très douce, paradoxalement. Ses réalisations sont assez nombreuses dans cette belle cité. Nous en citerons seulement quelques unes. Il s’agit du bitumage de la route Bangou Carrefour – Bangou ville – Bandenkop – Baga, jusqu’à Batié. La contribution de la morgue de Bangou. La construction des écoles et des Centres de santé. Elle n’avait pas oubliée les enseignants, avec la construction des cases d’abstreinte pour ces enseignants affectés à Bangou. L’aménagement des points d’eau potable. La réhabilitation du réseau Scan Water, avec l’appui de Madame Célestine Ketcha Courtes, alors Maire de la Commune de Bangangté à l’époque. Elle n’avait pas du tout oubliée les télécommunications, puisqu’elle avait créé 02 Centres multimédias dans notre Commune, l’un à Bapa et l’autre à Badenkop. Sur le Plan social, Mama Rosette était comme une mère-poule, elle embrassait tout le monde, avec une charité à nule autre pareille. Sa maison était toujours remplie de femmes, des enfants et même des hommes, qui venaient avec des doléances et des sollicitations diverses. Et presque tous ressortaient avec des réponses plus ou moins satisfaisantes. Sur le plan traditionnel, elle était couronnée Reine à la Cour royale de Badenkop, pour ses multiples actions dans ce village. Mama Rosette était acceptée, adoptée et très aimée par l’ensemble des populations de l’arrondissement de Bangou, sans distinctions aucunes. Même les opposants du Rdpc ici dans le département des Haut-Plateaux, aimaient profondément Mama Rosette. C’était la maman de tout le monde.

Sur le plan politique, que dirais-je de plus, Mama Rosette avec son charisme, ses actions et ses œuvres, drainaient derrière elle les militants du parti au pouvoir RDPC, et même les militants des partis de l’opposition. Et c’est pourquoi la population de la Commune de Bangou a souhaité de tout cœur, immortaliser son passage comme Maire dans cette Commune, pour les générations futures. Merci infiniment à vous madame le Ministre de l’Habitat et du développement Urbain. Oui, car vous nous avez permis de réaliser notre rêve, ce rêve des populations, en finançant les travaux de construction de cette œuvre artistique, cette stèle dédiée à Mama Rosette, ici même sur la place centrale de la ville de Bangou.

Pour vous madame le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, nous vous exprimons notre gratitude pour toutes les réponses positives que vous avez toujours apportées à chacune de nos sollicitations. Permettez moi d’en citer quelques-unes. Il s’agit entre autres du financement du plan d’occupation des sols de la Commune de Bangou, qui est la nouvelle boussole pour notre Commune, dans les 20 et 30 prochaines années. Merci Madame le Ministre. Également le financement de l’éclairage public dans notre Commune ; l’aménagement des voies de desserte du site de notre Cité Municipale ; et le financement de l’aménagement de cette place Mama Rosette, pour ne citer que ceux-là. Excellence Madame le Ministre, par ma modeste voix, les populations de la commune de Bangou vous disent Merci et encore Merci. Comme vous l’avez constaté par vous-même, Madame le Ministre, en partant de Bangou Carrefour à Bangou ville, l’état de cette route est vraiment déplorable, avec des nids de poules partout. Cette route est l’héritage que nous a laissé Mama Rosette. S’il vous plaît Madame le Ministre, ne laissez pas tomber cette héritage. Il est également important de préciser pour devoir de mémoire que, la Commune de Bangou compte 07 espaces urbains. Bangou ville ; Bangou Carrefour ; Bangou chefferie ; Batoukon Centre ; et Balanbo Centre ; Baloumgou ; Badenkop king place ; et Bapa king place.

Comme doléances madame le Ministre, nous souhaiterons vivement la construction de notre stade municipal de Bangou, pour l’épanouissement sportif de notre dynamique jeunesse. Surtout que Bangou était à l’époque un point par excellence de détection des talents sportifs de haut niveau. Rappelez-vous que notre Capitaine Courage des Lions Indomptables, Rigobert Song Bahanag, sélectionneur Manager de l’équipe fanion, a joué sur ce mythique stade de Bangou. Et nous souhaitons continuer à faire émerger d’autres jeunes talents dans cette Commune de Bangou ».

Après avoir dévoilé la plaque commémorative et la stèle proprement dite, Célestine Ketcha Courtès, ayant à ses côtés le représentant personnel du Directeur du Cabinet civil de la Présidence de la République, n’a pas pu cacher ses émotions. Elle précise d’ailleurs que : « C’est avec beaucoup d’émotions, surtout en cette veille de la célébration de la femme dans toute sa splendeur, que nous inaugurons, que nous récéptionnons cette place Mama Rosette Mboutchouang Mengolo, ici même dans la Commune de Bangou. Afin d’inscrire cette grande dame dans l’immortalité, dans la durée, dans la vie dans générations futures. En effet, les grandes œuvres de Mama Rosette, dans l’Ouest cameroun ; dans Badenkop ; dans Bangou ; sont incalculables. Et je suis très heureuse de voir que, cette belle œuvre artistique, cette stèle, rappellera aux générations futures qu’une femme a servi la Mairie de Bangou, de 2007 à 2014. Il s’agit quand même de la génitrice de notre très chère Première dame du Cameroun, Chantal Biya. C’est une stèle qui mérite d’être saluée, félicitée et encouragée. Voilà pourquoi je voudrais solennellement féliciter Monsieur le Maire de la Commune de Bangou, pour cette clairvoyance. Le choix de cette stèle est vraiment formidable. Et je pense très humblement que cette stèle, en mémoire de Mama Rosette, qui lui ressemble si bien, marquera à jamais sa vie dans la Commune de Bangou ».

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rester connecter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir les nouvelles articles par mail !