Cameroun – Intelligence artificielle :La révélation du Siprome – Jeunes 2023.

0
247

Exposant à cette 3ème édition du Salon international de promotion de l’entrepreneuriat -Jeunes (Siprome – Jeunes), du 6 au 16 décembre 2023 au Palais des sports de Yaoundé, le jeune start-uppeur Kenfack Anafack Alex Bruno, a réussi à captiver toute l’attention du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, ainsi que celle des milliers de visiteurs de ce village d’exposition des savoir-faire de la jeunesse camerounaise.


Placé sous le haut le haut patronage du Premier ministre, chef du Gouvernement, le Siprome – Jeunes est un espace d’exposition et de vulgarisation des actions, produits et services développés par des jeunes entrepreneurs camerounais, dans une dynamique d’interconnexion entre les jeunes porteurs de projets d’une part et avec des modèles de réussite d’autre part. Cette 3ème édition étant placé sous la thématique « Résilience et compétitivité des entreprises jeunes à l’ère de la mondialisation économique : enjeux et opportunités de la zone de libre-échange continentale africain » et couplée au 4ème anniversaire de l’initiative conjointe du gouvernement camerounais et le système des Nations-Unies baptisé Youth Connekt Cameroon, entend répondre aux orientations de la SND30, en contribuant à la mise en œuvre du plan national d’industrialisation du pays, dans le cadre d’un développement économique plurisectoriel.
Prenant la parole devant ces milliers de jeunes rassemblés à la cérémonie officielle ce 11 décembre 2023, le ministre Mounouna Foutsou dressera le bilan de la fin de la phase pilote du programme Youth Connekt Cameroon : « à la date de cette 4ème édition, ce programme a permis le renforcement de l’employabilité de près de 5000 jeunes ; l’accompagnement à la création et au développement de 448 entreprises de jeunes ; la connexion de près de 1 300 000 jeunes du terroir et de la diaspora ; le renforcement des capacités en leadership d’environ 1000 jeunes, avec 500 ambassadeurs de la paix ; l’implication de 800 jeunes dans des initiatives volontaires et communautaires ; ainsi que la sensibilisation de 16 400 jeunes sur la santé familiale et de reproduction ».


Présentant la valeur ajoutée de ses services sur le marché camerounais, le jeune ingénieur Kenfack Anafack Alex Bruno indique que : « AI Technologies for Africa est une entreprise digitale qui se donne une mission d’utiliser les nouvelles technologies d’intelligence artificielle pour résoudre les problèmes de la société camerounaise. Ainsi, nous offrons des services digitaux comme le design, le développement des sites web intelligents, des interfaces, les représentations 3D des personnes, l’accompagnement dans la création des solutions intelligentes pour les entreprises, et la customisation des données pour promouvoir l’application de l’intelligence artificielle au Cameroun. En plus de ces services, nous développons des projets internes qui vont résoudre des problèmes pressants dans des domaines particuliers, comme ceux de l’agriculture, de l’environnement et du transport. C’est dans cette optique que notre premier produit développé est cette solution digitale qui vient adresser le problème de pollution par les déchets au Cameroun. Et nous l’avons baptisé du nom de « Peniang ». Il s’agit d’une plateforme digitale qui regroupe tous les acteurs de la chaine des valeurs du déchet autour d’une économie circulaire rentable pour tous. Et le principe est simple. Tous les ménages et toutes les personnes produisant les déchets, peuvent télécharger cette application « Peniang » sur le téléphone à partir de « Play store » et autres. Et dès que c’est fait, vous créez votre compte avec des informations qui permet le référencement de votre profil. Alors, le point de collecte des déchets ainsi crée permet que, dès que c’est signaler simplement sur la plateforme, les collecteurs seront alertés immédiatement et ils viendront récupérer ces déchets suivant un intervalle de temps bien précis. Une application qui doit certainement intéresser au premier plan les municipalités et les pouvoirs publics, afin d’apporter des solutions efficaces et durables au problème d’insalubrité dans nos villes ».


Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.