Cameroun – Ministère des Travaux publics : Jean Michel MBELLA EBOUMBOU est nommé Directeur Général des Travaux d’infrastructures.

0
286

Le Décret N°2024/045 du 09 février 2024 portant nomination d’un responsable au Ministère des Travaux Publics, marque le début d’une nouvelle ère à la Direction Générale des Travaux d’Infrastructures.

En effet, Jean Michel MBELLA EBOUMBOU est nommé Directeur Général des Travaux d’Infrastructures. Cet ingénieur général de génie civil prend les rênes de la Direction générale des Travaux d’Infrastructures, au moment où il est attendu du MINTP, la livraison d’un peu plus de 800 km de routes au terme de cette année 2024, le démarrage de projets emblématiques tels que la route Ebolowa-Akom 2-Kribi, la phase 2 de l’autoroute Yaoundé-Douala et la conduite d’un programme important de relèvement des plusieurs axes routiers du triangle national dont Yaoundé-Douala, Douala-Bafoussam, Yaoundé-Ayos-Bonis, Bertoua-Garoua Boulaï, Ngaoundere-Garoua entre autres.

Précédemment Chef de la Division des Ouvrages d’Art, Mbella Eboumbou a fait ses classes, on peut même dire, qu’il a le profil de l’emploi. Son riche parcours, ses responsabilités au sein du Ministère des Travaux Publics, tant dans les services centraux que dans les services déconcentrés, font de lui, un professionnel aguerri. Il entre dans le domaine du génie civil après trois ans de formation à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux publics de Yaoundé, où il en sort, nanti du Diplôme de d’Ingénieur des Travaux de Génie Civil en 1997 et intègre la Fonction publique la même année. Pour apporter une contribution particulière à la gestion des projets routiers, il va en 2003, se saisir des problématiques de l’entretien routier à travers une formation menée en partenariat avec l’Ecole nationale des Travaux publics de Lyon, à l’issue de laquelle il obtient le Diplôme d’Ingénieur de génie civil spécialisé en Management de l’entretien routier. Ses compétences vont davantage se bonifier avec entre 2004 et 2005, un Diplôme d’Etudes Supérieures en Management obtenu à l’Université de Paris 1/ Panthéon Sorbonne : Institut d’Administration des Entreprises (IAE-Paris) et un Diplôme en Décision publique et Gestion des Projets/Programmes délivré par le Centre d’Etudes Financière Economique et Bancaire (CEFEB-AFD) de Marseille.

Jean Michel Mbella Eboumbou commence précisément sa carrière au Ministère des Travaux Publics en 1998. Entre février 2024 et 1998, les fonctions qu’il a occupées sont les suivantes avant sa nomination comme Directeur Général des Travaux d’Infrastructures : Chef de la Division des Ouvrages d’Art (2019-2024), Directeur des Investissements Routiers (2016-2019), Délégué Régional des Travaux Publics de l’Ouest (2014-2016), Chef de la Cellule BAD-Banque Mondiale/MINTP (2009-2014 ), Chef de la Cellule des Etudes et de la Planification (2006-2007 ), Ingénieur de projets N°1 à la Cellule BAD-BM (2004-2009), Ingénieur de suivi à la Direction des Routes (2002-2004 ), Chef d’Equipe Station de Pesage Nomayos (1999-2000) et Ingénieur à la Délégation Régionale des Travaux Publics du Centre (1998-2002). Son management à la tête de la Cellule BAD-BM du MINTP a permis de réaliser plusieurs projets routiers d’envergure, notamment Bamenda-Batibo ; Numba-Bachuo Akagbe ; Mamfe-Ekok ; et l’amorce de la construction de la route Kumba-Mamfe entre autres. Plusieurs autres projets routiers, qu’il s’agisse des ponts et ouvrages d’art ou des routes, portent sa marque.

Mbella Eboumbou, originaire du Littoral, département du Wouri, est Chevalier de l’Ordre National de la Valeur. Ingénieur inscrit à l’Ordre National des Ingénieurs de Génie Civil et membre de l’Association mondiale de la route, il est le quatrième ingénieur nommé au poste de Directeur général des Travaux d’Infrastructures, depuis sa création en 2014, à la faveur d’une réorganisation du Ministère des Travaux Publics.

Source Celcom Mintp

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.