Accélération de la coopération Cameroun – Tchad : Les grandes recommandations de la visite de travail du ministre Idriss Saleh Bachar à Yaoundé.

0
188

La réunion bilatérale entre les hauts responsables des parties Camerounaises et Tchadiennes du 20 Novembre 2023 à Yaoundé, tenue au cabinet du ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a débouchée sur les recommandations suivantes.

Mettre sur pied un chronogramme du projet de finition et de livraison du pont sur le Logone, prévu en Décembre 2024. Accélérer la consommation des ressources financières du projet. Tenir régulièrement les réunions entre les deux parties. C’est ainsi qu’il a été instruit la préparation par le service compétent d’une correspondance saisissant les deux co-présidents du Comité de pilotage.

Concernant l’aménagement d’un second pont sur le fleuve CHARI, qui reliera Kousséri à Ndjamena via Facha, il est recommandé de définir de manière anticipée les travaux connexes en vue de leur exécution de manière concomitante avec la construction du pont. Veuillez à la bonne qualité de la réalisation de l’étude de l’impact environnemental et social du dit projet, afin de prévenir d’éventuels impacts sur les travaux. Créer un Comité mixte en vue de l’importance de ce projet, pour la validation à différentes étapes des documents devant découler du processus d’exécution et de suivi desdits travaux. Insister sur la qualité de l’étude d’impact environnemental et social, donc la bonne réalisation concoure à l’amélioration du cadre de vie des populations riveraines. Avancer dans la maturation du projet en attendant la signature du protocole d’entente entre les deux parties. En ce qui concerne les perspectives d’amélioration de la circu l’animé sur le corridor Douala – Ndjamena, il est convenu que la partie Camerounaise doit réagir sur le document d’accord institutionnel relatif à l’amélioration de la circulabilité sur le Corridor Douala – Ndjamena, en vue de la préparation d’une rencontre devant permettre d’engager les activités y relatives. Faire respecter les charges à l’essieu et mutualiser ces efforts entre le Tchad et le Cameroun.

D’une manière générale, il est recommandé de mutualiser les efforts pour la digitalisation des stations de pesage. Mettre sur pied un cadre juridique commun, pour la préservation du patrimoine et des infrastructures routières sur le corridor Douala – Ndjamena. Digitaliser les stations de pesage, pour le contrôle plus efficace des véhicules lourds. Ce qui permettra de lutter contre la multiplication des barrières informelles. Instaurer les contrats d’entretien du réseau routier sur le corridor Douala – Ndjamena conformément au cadre des dépenses à moyen terme.

De façon particulière, il a été recommandé une visite du Comité de pilotage sur l’autoroute Yaoundé – Douala, afin de partager l’expérience du programme autoroutier du Cameroun avec la délégation Tchadienne.

Propos recueillis par Samuel Bondjock.

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.