Cameroun – Accélération des chantiers urbains : Le MINHDU se dote d’une Unité de Travaux en Régis.

0
219

Les principaux responsables de cette nouvelle Unité, qui a pour chef l’ingénieur de Génie civil, Mohamadou Maïna Abali, ont été installés le 28 mars 2024 par madame le Ministre de l’Habitat et du développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès.

Dans la stricte application du décret n°2016/0886/PM du 25 avril 2016 fixant le cadre général de la réalisation des projets d’infrastructures en régis, madame le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a alors signée la décision n°00032/E/2/MINHDU du 20 février 2024 portant création, organisation et fonctionnement de l’Unité des Travaux en Régis au ministère de l’Habitat et du développement urbain.

C’est alors dans ce cadre réglementaire que les responsables de cette nouvelle Unité, ont été nommés par décision ministérielle n°00081/E/2/ MINHDU du 26 mars 2024. Ainsi, l’ingénieur de Génie civil, Mohamadou Maïna Abali est désigné Chef de cette Unité ; tandis que madame Sado épouse Djeulefack, ingénieur des travaux de Génie civil ; Damase Samuel Ngosso IV, ingénieur de conception de Génie civil ; Nana Kamtchoua Love Joël, professeur de Lycées d’enseignement technique et professionnel ; Afouba Ayissi Georges, technicien supérieur d’urbanisme ; et Tongue Foncham Rosalinda, technicienne supérieure de Génie civil ; sont nommés respectivement ingénieurs de suivi des projets d’infrastructures N°1 ; N°2 ; N°3 ; N°4 et N°5. Ngazanga Ayissi Patrice, professeur des Lycées d’enseignement secondaire général, est désigné par cette même décision, Responsable administratif et financier ; et le poste de Comptable est attribué à madame Fotso Née Nkalassi Kue Mady Flore.

Dans son discours d’installation, Célestine Ketcha Courtès a tenu à mettre un accent sur la valeur ajoutée que cette Unité devrait apporter dans l’accélération des chantiers urbains, surtout en cette période charnière, où la ville de Yaoundé rentre véritablement dans sa phase de grands travaux structurant.

Rappelant les attributions de cette nouvelle structure, madame le ministre précise que : « Mesdames et messieurs, outre le besoin d’urgence qui se pose pour certaines interventions sur les voiries urbaines, ou encore sur les ouvrages d’assainissement, l’Unite des Travaux en Régis (UTR) donnera au Minhdu une capacité d’intervention propre, adossée sur les matériels et matériaux qu’elle constituera. Alors, j’insiste sur ce point. Ces matériels et matériaux sont issus des nombreux chantiers urbains achevés, comme ceux du Planut. Par ailleurs, conformément au Décret du Premier ministre chef du gouvernement susvisé, l’UTR nous donnera également la possibilité de faire réaliser en régie les travaux ayant fait l’objet de résiliation. D’autres perspectives intéressantes sont également ouvertes avec le mode régie, comme notamment celles de mieux valoriser l’approche HIMO (haute intensité de main-d’œuvre), dans tous nos chantiers urbains, suivant la vision du Président de la République, pour donner de l’emploi aux jeunes Camerounais. L’UTR participe donc de la dynamique axée sur les impacts directs, visibles et rapides de nos projets, tels que prescrit lors de la conférence annuelle des services centraux et décontractés de 2024.


Par conséquent, en procédant à votre installation ce jour, mesdames et messieurs, il vous instruit de rendre opérationnelle cette nouvelle unité et au mieux, introduire le Mindhu dans cette approche qui devra être confirmée par le prochain organigramme. Pour y parvenir, je vous appelle donc à l’abnégation au travail, au loyalisme, à l’exigence de célérité et de discipline. D’ores et déjà je vous prescrit dès à présent, sous la supervision de Monsieur le Directeur des Opérations Urbaines et conformément au Décret susvisé, de préparer pour saisir du Minmap, la liasse des travaux qui pourraient être exécutés en régie, au cours de l’exercice 2024, qui est une année charnière. Aussi, de me soumettre une note sur la récupération et la conservation de l’ensemble des matériaux et matériels issus de nos chantiers achevés avec une note encadrant ces opérations. Par ailleurs, il ne vous a pas échappé que le mode d’exécution des travaux en régie requiert plus d’attention aux principes de bonne gestion de biens publics et de bonne gouvernance, avec des exigences de probité et d’intégrité. Car ne l’oubliez pas, ces prestations ne sont pas exemptes de contrôles ».

Visiblement déterminé à relever ces challenges, le Chef de l’UTR, Mohamadou Maïna Abali, se montre rassurant : « Je suis très heureux ce jour de bénéficier de cette haute confiance de ma hiérarchie. C’est vrai qu’il s’agit d’une grande responsabilité, mon équipe et moi-même, allons travailler d’arrache-pied pour relever ces défis, dans la fidélité, la loyauté et le travail acharné. Nous remercions à cet effet, son Excellence Madame le Ministre, pour cette marque de confiance qu’elle a portée sur nous. Et nous lui promettons, de ne pas la décevoir ».

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.