Cameroun – Mise en service des 7 premiers postes de péages automatiques : Le ministère des Finances sollicite 7 jours supplémentaires pour les derniers réglages.

0
110

C’est la principale information à retenir de cette 14ème session du Comité de Suivi du contrat PPP (Partenariat Public-Privé), pour la construction, la mise en setvice et l’exploitation des 14 postes de péages automatiques sur certaines routes revêtues au Cameroun, tenue le 2 février 2024 à Yaoundé, autour des ministres Emmanuel Nganou Djoumessi des Travaux publics ; et Louis Paul Motaze des Finances.

Ces assises portaient essentiellement sur l’achèvement des travaux et la mise en service des sept premiers postes de péages automatiques déjà construits et financés entièrement par le partenaire Tollcam, sur les les 14 postes prévus, pour un budget global de 42 milliards de FCFA. Le dit contrat prévoit 2 ans pour la construction de ces 14 postes de péages et 18 ans pour leur exploitation.

Pour plus de précisions, ces sept premiers postes de péages automatiques en question, sont situés dans les localités de Mbankomo, Boumnyébel, Édéa, Mbanga, Tiko, Nkometou et Nsimalen. Selon les clauses contractuelles, ces 7 premiers postes de péages automatiques devraient être opérationnels depuis septembre 2023. Et les prévisions des recettes cumulées de ces 14 postes étaient estimées à 632,581 milliards de FCFA d’ici 2041.

Au terme des travaux de cette session du 2 février 2024, et au regard des réservés formulées de part et d’autres, les parties ont convenu de se donner un délai de sept jours, à compter de ce 2 février, c’est à dire jusqu’au 9 février prochain, pour affiner les derniers réglages, afin de mettre définitivement en service ces infrastructures de modernité, qui ambitionnent de sécuriser durablement les recettes issues de ce péages.

Ainsi, plusieurs autres séances de travail techniques seront systématiques durant cette semaine supplémentaire, entre le partenaire privé Tollcam, le Ministère des Finances et le Ministère des Travaux publics. Car, pour le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, il faut terminer avec cette première phase, pour lancer immédiatement la seconde, qui concerne les 7 autres péages automatiques prévus à Manjo, à Matazem, à Baleveng, à Bandja, à Bayangam, à Foumban et à Bafia.

Samuel Bondjock.

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.