Cameroun – Programme C2D « Capitales Régionales » : 30 Milliards de FCFA à investir à Bamenda pour l’amélioration du cadre de vie des populations.

0
102

C’est la principale information qui ressort de la 11ème edition des petits déjeuners du C2D avec les professionnels des médias, organisée ce 30 Novembre 2023 à Yaoundé, sous la conduite de madame Tsafack Berthe, Coordonnatrice du Secrétariat technique d’appui à l’exécution du contrat de désendettement et développement (Stade-C2D).

Au regard des succès enregistrés dans les villes de Bafoussam, Bertoua, Garoua, et Maroua, à travers les actions et réalisations du programme C2D urbain « Capitales Régionales », c’est le tour de la ville de Bamenda, de bénéficier cette fois-ci, de ce précieux financement de l’Agence française de développement (AFD), fruit de la coopération entre le Cameroun et la France, à hauteur de 30 Milliards de FCFA, qui seront investis dans les aménagements urbains de proximité, dans les voiries urbaines, dans les infrastructures sportives, ainsi que dans les équipements marchands et culturels.

La consistance des travaux exécutés et en cours de réalisation dans la ville de Bamenda, intègre entre autres le projet d’extension du réseau d’eau potable à hauteur de 145 millions de FCFA ; la pose de 61 points d’éclairage public (101 583 006 FCFA) exécuté déjà à 100% ; la construction de 25 plateformes pour des bacs à ordures ménagères (39 331 154 FCFA) realisé à 100% ; la instruction de 13 ponts piétons pour le franchissement des drains (109 417 230 FCFA) ; la construction de 4 terrains de jeux et un complexe sportif polyvalent à hauteur de 419 238 992 FCFA ; la rénovation de la bibliothèque municipale de Bamenda 2ème, à Commercial Avenue (129 811 431 FCFA), et la construction de 25 toilettes publiques dans les écoles primaires de Bamenda 1 ; 2 et 3 ; le tout exécuté à 100% à date, suivant les confirmations du Maire de la ville de Bamenda, Paul Achombang Tambeng, lui-même présent à ce déjeuner de Yaoundé.

Dans le cadre de ces travaux de modernisation de la cité capitale de la région du Nord-Ouest, un linéaire de voiries et de drainage de 18,1 km est en cours de construction, avec une enveloppe 16 172 420 000 FCFA ; une station de traitement des boues de vidange par lagunage est également en cours de réalisation ; les installations commerciales à hauteur de 4 137 628 608 FCFA ainsi que les équipements urbains de base (489 091 492 FCFA) sont à réalisées.

Plusieurs marchés et petits équipements marchands sont réhabiliter, notamment le Marché de Ntaturu à Bamenda 2 (865 millions de FCFA) ; le Marché Mile 4 à Bamenda 3ème (1,503 milliards de FCFA) ; le nouveau Marché aux bestiaux de Bamenda 1er (1,0591 milliards de FCFA) ; le Marché de Ntamuche à Bamenda 3ème (131 175 000 FCFA) ; le Marché de Ntarikon à Bamenda 2ème (169 millions de FCFA) ; le Marché de bétail à Bamenda 1er (188 415 000 FCFA) ; et également un Abattoir au kilomètre 4 à Bamenda 3ème (221 938 608 FCFA).

À tout ceci, il faut ajouter l’aménagement du jardin municipal de Bamenda 1er (190 millions de FCFA) ; les espaces verts et les places publiques avec une enveloppe de plus de 400 millions de FCFA ; et la mise en place, avec ce programme C2D à Bamenda, des projets HIMO (haute intensité de main d’oeuvre) à hauteur de 350 233 842 FCFA, est rendu à 40% à ce jour.

Le développement des ressources en eau potable, avec 145 458 750 FCFA, est en cours de démarrage ; la construction d’un chemin piétonnier de la gare jusqu’au centre ville (47 911 192 FCFA est actuellement à 43% de taux d’avancement ; une extension de l’hôtel de ville de Bamenda est également en cours, pour loger la cellule locale de suivi du programme C2D, ainsi que les services financiers ; l’amélioration de l’environnement, des conditions et du cadre de vie des populations de la ville de Bamenda, bénéficie d’une enveloppe de 1 094 908 016 FCFA.

Soucieuse de la consolidation de ce partenariat durable entre le programme C2D « Capitales Régionales et la presse camerounaiss, Madame Berthe Tsafack précise d’ailleurs dans son allocution de circonstance que :  » En instituant ces petits déjeuner du C2D, les instances dirigeantes de ce programme ambitionnent d’établir de solides relations avec les professionnels des médias, pour une meilleure appropriation des activités du C2D à travers les villes camerounaises, afin de relayer de bonnes informations à l’attention des populations. Il faut vous faciliter l’accès aux informations les plus fiables en ce qui concerne la mise en œuvre du programme C2D au Cameroun. Aujourd’hui, dans le cadre de ce 3ème C2D, la ville de Bamenda est sélectionnée pour bénéficier d’une enveloppe de 30 milliards de FCFA à investir dans les infrastructures sociales de base, pour une meilleure mobilité urbaine et l’amélioration du cadre de vie des populations de la ville de Bamenda ».

Samuel Bondjock

Commentaires sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.